Tout savoir sur le paillage du jardin

Pailler son jardin donne une meilleure protection à votre terre, mais aussi à vos plantes. Cela va vous faire gagner beaucoup d’énergie. En effet, avec le paillage, vous allez moins désherber, diminuer la fréquence d’arrosage et le sol se tassera moins et vous allez donc diminuer la fréquence de binage. Mais savez-vous comment pailler un jardin ?

pelle

Comment pailler son jardin ?

Autrefois, l’action de pailler était le fait de recouvrir son sol de paille. Cependant, depuis plusieurs années, la paille est délaissée pour d’autres types de matériaux qui ont des propriétés différentes. Ainsi, vous pouvez utiliser plusieurs types de paillages en fonction de vos plantes et favoriser leur développement.

Lorsque vous avez choisi votre paillage, vous allez devoir l’étaler sur une couche assez épaisse, entre 5 à 7 centimètres. Avant le paillage, il est important de bien désherber votre terrain en faisant attention de retirer les racines afin de limiter le développement des mauvaises herbes.

Dès que vous avez retiré ces herbes, vous pouvez disposer votre paillage à votre guise en couche épaisse.

Grâce à votre paillage et à sa décomposition (pour le paillage organique), vous allez nourrir d’avantage votre terre. Elle sera plus fertile et vos plantes seront plus résistantes aux menaces extérieures (vent, pluie, insectes...).

Quel paillage pour le jardin ?

En ce qui concerne le paillage, il existe de nombreuses solutions. Suivant la qualité de votre terre, suivant vos plantes, vous allez devoir choisir le paillis le plus adapté à vos besoins afin d'apporter différents éléments nutritifs. 

Le paillis organique

Pour le paillage organique, vous avez de nombreux choix comme l’écorce de pin, le chanvre ou encore la coque de cacao et bien d’autres. L'avantage de ses paillis c'est qu'ils sont biodégradables.

Les écorces de pin

Le paillage en écorce de pin ou à base de bois est très résistant et à l’inverse de la coque de cacao, vous n’êtes pas obligé de le changer chaque année puisque vous allez pouvoir le réutiliser.

Le paillage de bois est très utilisés pour les massifs et les arbustes.

En ce qui concerne votre sol, s’il est riche en minéraux, il s’adaptera parfaitement à son environnement car les écorces de pin apportent très peu de matière organique et donc de minéraux.

Le chanvre

En ce qui concerne le chanvre, il va pouvoir apporter beaucoup de minéraux à votre sol s’il en est dépourvu ou s’il en est pauvre. Ainsi, le chanvre va pouvoir enrichir votre sol afin d’améliorer le développement de vos plantations.

Il est très utile pour de conserver l’humidité du sol puisqu’il va limiter l’évaporation de l’eau. Le paillage chanvre est très utilisé pour la culture des fruits et légumes.

Les coques de cacao

Il est important d'épandre les coques de cacao autour de vos plantes sur une couche de 5 à 6 centimètres. Comme dit plus haut suivant votre terrain, le paillage peut être un avantage ou un inconvénient. Ainsi, si votre sol possède de nombreux minéraux alors la coque de cacao va être un handicap puisque l’écorce est riche en minéraux et donc il est idéal pour les terrains pauvres en azote et en minéraux.

Ce paillis est très apprécié comme rempart aux intempéries comme le vent, la pluie ou encore le gel. Avec ce paillis, vous allez devoir le remplacer 1 fois par an afin de garder ses avantages.

Le paillis minéral

Utiliser un paillage minéral va vous permettre d’apporter un coté naturel pour votre extérieur.

L'ardoise

Le paillage ardoise est utile afin de conserver l’humidité et limiter l’évaporation de l’eau. Ainsi, vous allez diminuer la fréquence d’arrosage, si vous faîtes un arrosage manuel. Le paillis ardoise est très résistant aux intempéries et n’est pas volatil (contrairement à du paillage organique, plus volatil).  

L’ardoise est très apprécié par les plantes grasses, les cactus et les plantes de terre de bruyère.

La pouzzolane

La pouzzolane est une roche qui est très absorbante et permet de bien retenir l’eau afin d’alimenter les plantes correctement. Cette roche est très aéré et permet ainsi une bonne aération de votre plante.

La toile de paillage

En ce qui concerne la toile de paillage ou toile géotextile, elle est idéal pour recouvrir l’ensemble de vos plantations afin de protéger votre sol. Il est possible par-dessus de cette toile d’ajouter du paillage organique ou minéral afin de décorer votre extérieur.

Cette bâche de paillage peut recouvrir les massifs en pente, les terrains plats ou les zones fortement exposées au vent.

Comment arroser le paillage du jardin ?

Pour un sol paillé ou non, l’arrosage est identique. En effet, afin de savoir si vos végétaux ont besoin d’eau, enfoncer votre doigt à 1 ou 2 centimètres sous la terre afin de savoir si cette dernière est humide ou non.

Si elle ne l’est pas, vous pouvez utiliser un arrosoir et arroser sur le paillage. Il est toutefois préférable d’arroser les plantes le matin ou le soir afin de la chaleur et le soleil ne fasse pas évaporer l’eau trop rapidement.

Il est possible d’utiliser d’autres solutions d’arrosages.

L'ajout de tuyaux dans le paillage

L’utilisation d’un tuyau s’adapte parfaitement à un jardin paillé. Il s’installe juste avant de pailler votre jardin. Ainsi, votre tuyau se retrouvera sous votre paillage et maximisera l’action d’arrosage.

Ce type de système est très rependu pour les plantations de salades, tomates, poivrons, grandes fleurs, et même les haricots.

Il est important avant la mise en place du tuyau de bien vérifier la pression de l’eau afin de ne pas abîmer les plantes et la terre par la même occasion. Il est possible d’incorporer au robinet un régulateur de pression afin d’avoir une pression constante.

L'utilisation de bouteilles réservoirs

Le principe d’une bouteille de réservoir va être de percer plusieurs trous au niveau du bouchon afin de laisser passer l’eau en petit flux et de découper le cul de la bouteille afin de la remplir. Il faudra ensuite, enfoncer le goulot avec le bouchon à environ 10-15cm de profondeur.

A savoir : Pour une meilleure stabilité recouvré une partie la bouteille de paillage (autour) afin de bien stabiliser la bouteille.

Quand pailler le jardin ?

Il est important de ne pas pailler votre terrain trop tôt. Ainsi, il est préférable de pailler entre avril et novembre. En effet, si vous paillez votre sol en hiver, le sol n’aura pas eu le temps de se réchauffer et ainsi, vos plantes risques de mourir.

Quelles précautions prendre lors de son installation ?

Afin de bénéficier de tous les bienfaits du paillage et de le garder le plus longtemps il est important de respecter certaines « règles ».

Tout d’abord, il est important de bien retirer les adventices avec les racines afin de limiter la prolifération et la repousse de ses herbes. Vous allez devoir pailler votre sol sur une couche de 5 à 7 cm en veillant à laisser un espace autour du tronc pour faciliter l’arrosage mais aussi le développement de vos plantations. 

En ce qui concerne le paillage organique, il va falloir le changer 1 fois par an afin de ne pas déséquilibre le sol qui aura eu un apport en minéraux toute l’année.

Comment poser une toile de paillage ?