Fumier de cheval Agrandir l'image

Fumier de cheval

Le fumier de cheval est un mélange de crottin et de paille (la litière végétale de l'animal). Il contient des micro-organismes et des nutriments minéraux comme l'azote, le potassium ou le phosphore.

Le fumier permet d'améliorer la qualité du sol et de régénérer l'humus. Il peut également être utilisé comme fertilisant organique pour nourrir le sol.

Il est disponible en vrac ou en big bag.

Plus de détails

Pour voir la disponibilité de cet article dans le dépôt le plus proche, veuillez entrer votre code postal

Dépôt le plus proche

Changer de dépôt

- Aucun dépôt pour ce code postal

Changer de code postal

Chiffrez votre projet en ligne et faites vous livrer

1 Effectuez votre devis en ligne Etape 1
2 Recevez votre devis sous 48H Etape 2
3 Faites vous livrer sur RDV Etape 3

Description détaillée

REFERENCE VRAC60026
REFERENCE BIG BAG 1M360035
REFERENCE BIG BAG 1.8 M360047
COULEURMARRON
COMPOSITIONFUMIER DE CHEVAL
CONDITIONNEMENTVrac ou Big bag

En savoir plus

Le fumier de cheval est un amendement organique qui provient de la décomposition de matière organique.

Avant d’être distribué pour être épandu dans le jardin, il se désagrège pendant plusieurs mois. La décomposition est nécessaire pour éliminer les germes pathogènes qui peuvent être contenus à l’intérieur. Elle est réalisée naturellement grâce aux champignons et aux bactéries. Durant son compostage, le fumier chauffe puis perd son odeur caractéristique.

Le fumier est donc un engrais naturel plus vert, moins cher et plus logique que les engrais chimique.

Comment utiliser le fumier de cheval ?

Le fumier de cheval est constitué de beaucoup de matière sèche : la paille. Il est particulièrement efficace pour nourrir les sols lourds ou dits argileux : la terre est très collante et donc lourde quand elle est humide.

Il convient aux végétaux du verger, du potager ou du jardin d’ornement. Il est même possible de pailler des rosiers avec du fumier sec.

Le fumier décomposé peut également être utilisé :
• pour les travaux de bêchage ou de semis,
• pour apporter les nutriments nécessaires à la croissance des plantes, des légumes et des fruits,
• comme paillage et fertilisant : lorsqu’il est mis au pied des végétaux,
• comme couche chaude pour faciliter le développement de certaines plantes dits frileuses (camélias, sauges, palmiers…).

À noter : il existe du fumier d’autres animaux (vache, poule, cochon…) ayant leur propres propriétés.