Terre de Bruyère Forestière Agrandir l'image

Terre de bruyère forestière

La terre de bruyère est adaptée à la plantation et au rempotage de toutes les plantes sensibles au calcaire. Elle s’utilise en intérieur et extérieur, et convient donc, aux végétaux qui aiment les sols acides et non basiques.

Très aérée et drainante, elle se compose de terre de sous bois de Sologne tamisé (d’où son appellation Forestière). La terre de bruyère est proposée en vrac.

Plus de détails

1. Je calcule la quantité dont j'ai besoin
Je dois couvrir
J'ai besoin de Litre
2. Je choisis mon conditionnement
Pour voir la disponibilité de cet article dans le dépôt le plus proche, veuillez entrer votre code postal

Dépôt le plus proche

Changer de dépôt

- Aucun dépôt pour ce code postal

Changer de code postal

Description détaillée

REFERENCE VRAC60002
REFERENCE BIG BAG 1M360002+40000
REFERENCE BIG BAG 1.8 M360042
COMPOSITIONTerre de sous bois de Sologne tamisée
DENSITE500 kg/m3
CONSOMMATION AU M2100 L/m²
CONDITIONNEMENTVRAC

En savoir plus

Conseil de pose Décovrac

Nous préconisons d'utiliser environ 100 litres par mètre carré.

Caractéristiques de la terre de bruyère

La terre de bruyère est un amendement (= substance permettant d’améliorer les propriétés physiques d’un sol) qui provient de forêts ou de déchets forestiers. Elle est issue de la décomposition de feuilles, tiges et racines. La terre de bruyère dispose de caractéristiques particulières : végétale, perméable, légère, aérée, sableuse et surtout acide (son pH est toujours inférieur à 6). Elle est idéale en cas de sols argileux, sablonneux ou à forte teneur calcaire mais pauvre en humus.

Plantes associées à la terre de bruyère

La terre de bruyère convient aux exigences de certaines plantes qui n’aiment pas le calcaire comme le camélia, le rhododendron, l’hortensia, le magnolia ou l’érable du Japon. Il faut ajouter de la terre de Bruyère lors de leur plantation pour qu’elles puissent se développer correctement.

Différences entre terre de bruyère et dite de bruyère

La véritable terre de bruyère provient de la décomposition de bruyères (des espèces de plantes dont la plantule issue de la germination d’une graine présente dès sa sortie en plein air deux feuilles). Elle se trouve dans les endroits où poussent naturellement les bruyères : pied des résineux, sous-bois riches en sable… En France, elle provient généralement de forêts de Sologne. 

La terre dite de bruyère dispose des mêmes caractéristiques que la vraie mais ne provient pas de la décomposition de bruyères. Elle se compose d’un assemblement d’éléments différents selon les fournisseurs : tourbe blonde, terre silicieuse, sable, compost…

La terre dite de bruyère n’est pas forcément moins qualitative que l’autre. C’est juste que selon sa composition, elle peut contenir plus ou moins de tourbe. Un matériau peu renouvelable provenant des tourbières qui sont exploitées et dont l’existence est menacée par l’Homme.